Le trampoline est une activité sportive professionnelle, inscrite depuis l’année 2000 au programme des Jeux olympiques. Toutefois, en dehors des professionnels, ce sport de saut emporte également l’adhésion d’amateurs de toutes les catégories, des enfants aux adultes en passant par les ados. Bien que le trampoline permette de s’amuser et se défouler, la prudence doit être de mise, car le risque de blessure n’est jamais loin.

Quelles sont les précautions à prendre pour faire du trampoline sans se blesser ?

Les réflexes de protection et le respect des recommandations d’usage

Une bonne installation est importante pour bénéficier d’une protection maximale lors de la pratique de ce loisir, surtout lorsqu’il s’agit des enfants. Mais avant tout, les mesures de protection, d’hygiène et le respect strict des conditions d’utilisation des équipements sont primordiales, que vous pratiquiez le trampoline chez vous ou dans un trampoline park.

Inspirez-vous des mesures de protection de ces complexes de loisirs : installez un filet pour entourer l’installation, pensez à trouver des chaussettes de trampoline similaires à celles des trampoline parks, etc. À l’instar des gants d’accrobranche, les chaussettes de trampoline sont des accessoires antidérapants qui permettent à vos enfants de s’amuser sans glisser. Elles assurent aussi une bonne hygiène en s’assurant que les chaussettes qui entrent en contact avec les trampolines soient toujours propres.

De la même façon, imposez chez vous à vos enfants le changement systématique de chaussettes avant de monter sur le trampoline. Pas question de sauter avec les socquettes sales de la veille aux pieds, pieds nus ou avec les baskets pour le jardin ! En ce moment, avec la crise covid-19, il faudra aussi leur imposer de se laver les mains au gel hydroalcoolique avant d’aller sauter avec les copains.

Bien que la liste suivante ne soit pas exhaustive, ces mesures sont indispensables aussi bien pour les adultes que pour les enfants, en vue de réduire les risques de blessure.

La limitation du nombre de personnes

Chez vous comme au trampoline park, bien qu’il existe des installations assez larges pour accueillir plus d’une personne, l’idéal est de privilégier la présence d’une seule personne à la fois sur le trampoline. Cette mesure de prudence permettra d’éviter les collisions ou les chutes hors du trampoline.

La surveillance

Lorsque ce sont des enfants qui font du trampoline, la présence d’un adulte responsable est obligatoire. Chez vous aussi !

Écarter les dangers en dégageant la surface

Sur la bâche, en vue d’écarter tout risque d’accident, il ne doit pas y avoir de lunettes, de bijoux ou de petits objets tombés des poches par exemple (billes, cailloux, etc.).

L’arrêt en cas de fatigue

En cas de faiblesse ou de fatigue, il vaut mieux arrêter les sauts ou prendre une pause, même si vos enfants protestent.

L’interdiction des mouvements périlleux

Lorsque le sauteur n’est pas formé pour cela, il faut qu’il évite de sauter trop haut, de tenter des roulades et autres saltos à risques.

L’interdiction de sauter au sol

Il faut éviter les sauts du trampoline au sol, du trampoline dans une piscine, etc.

Le bon amorti (bonne réception)

Il est important que le sauteur sache bien exécuter l’atterrissage à la suite du saut, en fléchissant les genoux dès que la pointe des pieds entre au contact du tapis.

L’apprentissage

Il est important de s’assurer d’avoir la maîtrise des rebonds et des positions fondamentales avant d’essayer toute autre figure.

Le respect des consignes relatives à l’installation

Tout produit a une notice d’utilisation, et le trampoline n’échappe évidemment pas à cette règle. Pour éviter certains incidents susceptibles d’entacher ce moment de loisir, ou tout au moins réduire autant que possible les risques, il est impératif de suivre le guide d’installation à défaut de solliciter les services d’un professionnel. Cette démarche permettra de disposer d’un équipement respectueux des normes de sécurité et de protection.

De façon générale, voici quelques consignes importantes pour une installation de trampoline efficace.

  • Placez l’équipement sur une surface plane et surtout bien éclairée.
  • À l’extérieur, installez le trampoline sur du sable ou de l’herbe, et non sur une terrasse.
  • À l’intérieur comme à l’extérieur, l’équipement doit bénéficier d’un dégagement vertical d’environ 8 mètres.
  • La mise en place de coussins et de filets de protection autour du dispositif est obligatoire.
  • L’inspection du trampoline est requise avant toute utilisation.
  • Le tapis doit être sec et propre.
  • L’utilisation de matelas est recommandée autour de l’installation.
  • La présence de branches d’arbre, de câbles électriques, de murs à proximité est à éviter.

Ajoutées aux réflexes de protection et aux bonnes conditions d’utilisation du trampoline, le respect de ces consignes d’installation permet de rehausser de façon significative le niveau de sécurité et de protection de l’équipement.

Quelques types de sauts sur un trampoline

Qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte, il existe quelques mouvements de base permettant d’aborder la pratique du trampoline avec sérénité lorsqu’on est un débutant.

Le saut de base

Il s’agit de commencer en position debout avec les jambes écartées à la mesure des épaules. Tête en bas et les yeux fixés sur le tapis, balancez les bras d’avant en arrière dans un mouvement circulaire. Ensuite, sautez avec la pointe des pieds vers le bas et en maintenant les pieds écartés au moment du rebond. Pour finir, fléchissez les genoux à l’atterrissage.

Saut sur les genoux

Ici, vous commencez avec le saut précédemment décrit, c’est-à-dire le saut de base. Puis, vous atterrissez sur vos genoux en gardant le buste droit et en utilisant vos bras pour maintenir l’équilibre. Ensuite, vous reprenez la position de départ, celle du saut de base.

Saut sur les fessiers

Après le saut de base, atterrissez en position assise les mains posées sur le tapis. Puis retournez en position debout en vous appuyant sur les mains au rebond.

D’où vient le trampoline ?

À l’origine, quand l’américain George Nissen l’a inventé en 1936, le trampoline n’était qu’un cadre en bois avec une simple toile au centre. Au fil du temps, de nouveaux matériaux ont fait leur apparition, à un tel point que cette activité est devenue une discipline sportive qui a connu son premier championnat mondial à Londres en 1964. Après environ 3 décennies passées à conquérir le monde, le trampoline a franchi un cap en rejoignant les disciplines représentées aux Jeux olympiques. Le trampoline en tant que discipline olympique a fait sa première apparition lors des jeux de 2000 à Sydney.

Aujourd’hui, le trampoline est accessible aussi bien dans les trampoline park et les clubs de plage qu’à la maison, pour le loisir et la détente de la famille.

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici