Oui, internet est un outil incontournable que les nouvelles générations doivent maîtriser. Il n’en demeure pas moins qu’il présente un danger, surtout pour les jeunes enfants. À l’heure actuelle où l’éducation rime avec numérique, il incombe aux parents d’accompagner leurs enfants dans la découverte du web. Comment s’y prendre ? Dans cet article, retrouvez des conseils pratiques pour accompagner les enfants dans la découverte du web.

Orientez l’enfant vers des sites qui lui conviennent

Attention ! Il ne faut surtout pas bannir internet de la vie de votre enfant. En tant que parent, vous devez lui apprendre à l’utiliser à bon escient. Il faut aussi lui faire comprendre qu’il existe des espaces web « safe » dédiés aux enfants de son âge et sécurisés.

Vous pouvez par exemple vous rendre sur un site pour enfant et lui montrer les différents jeux éducatifs et autres applications qu’il peut y trouver. Accompagnez aussi votre enfant dans la découverte du web, et montrez lui qu’il peut très bien l’utiliser pour des recherches scolaires.

Habituez votre enfant à utiliser internet comme un outil et non comme une distraction. Expliquez-lui par exemple comment les réseaux sociaux lui permettent de garder contact avec sa famille et ses amis, et comment il peut se servir d’internet pour apprendre et s’informer.

Par contre, en tant que parent, vous devez comprendre une chose : pour un enfant, naviguer sur le web représente avant tout une activité comme une autre. Inutile de diaboliser internet, car votre enfant finira par l’idéaliser.

Limitez le temps passé devant l’écran

Comment définir les limites de temps qu’un enfant devrait passer devant l’écran d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone ? Vous vous baserez sur son âge. Si votre enfant a moins de 2 ans, vous devez bannir définitivement les écrans de télévision et de tablette. Il a entre 2 et 5 ans ? La limite de temps recommandée est de 1 heure par jour maximum, contre 2 heures pour les enfants de plus de 5 ans.

Votre enfant est en âge de comprendre ? Prenez le temps de lui expliquer les méfaits des écrans télé et de tablette sur sa santé. Bien entendu, il faudra lui montrer le bon exemple. Vous pouvez aussi établir des règles familiales qui interdisent tout écran pendant les repas et les activités en famille.

Il vous est même possible de maîtriser le temps que votre enfant passe devant les écrans en n’installant ni télévision ni ordinateur dans sa chambre. Vous pouvez notamment placer l’ordinateur dans une pièce commune, comme le salon.

enfant et Internet conseils

Optez pour un navigateur internet adapté aux enfants

On a tous l’habitude d’utiliser Google comme moteur de recherche. C’est plus pratique. Mais attention, même si Google possède la fonction “safe search”, celui-ci n’est pas forcément le navigateur le plus adapté à un enfant.

En effet, avec Google, il suffit de taper un mot-clé pour atterrir sur n’importe quel contenu web. Sans le vouloir, votre enfant risque donc d’ouvrir un site web à caractère sexuel ou violent. Pour y remédier, installez un navigateur qui s’adapte mieux aux besoins de votre bambin.

Échangez sur ce que l’enfant fait sur internet

Au début, vous devez aider votre enfant à trouver des sites que vous pensez lui convenir. Autrement dit, votre présence est obligatoire quand il surfe. Après, il faudra lâcher petit à petit la bride. Montrez à votre enfant que vous lui faites confiance.

À partir d’un certain moment et d’un certain âge, le contrôle se fera d’une autre manière : à travers des échanges sur ce qu’il fait sur internet par exemple. Encouragez votre enfant à discuter avec vous de la vidéo qu’il a regardée ou encore des articles qu’il a lus. Plus vous êtes ouvert aux échanges, plus vous saurez ce que votre enfant fait sur internet.

Évitez que l’enfant utilise seul internet dans sa chambre

Pour tout enfant, naviguer sur le web ne doit en aucun cas être synonyme d’interdit ou de secret. Ainsi, il y va de votre responsabilité de montrer l’exemple : surfer dans le salon devant tout le monde. Plus explicitement, l’idée est de transformer une navigation web en une activité familiale. Ainsi, vous empêcherez votre enfant de s’aventurer seul sur internet dans sa chambre.

Planifiez dans la soirée un moment où chacun peut consulter ce qu’il aime sur internet, devant un écran qui se trouve dans le salon. Selon son choix, il pourra parler et partager aux autres ou non. L’essentiel est de ne pas inciter votre enfant à surfer en cachette.

Activez le contrôle parental

Aujourd’hui, certains parents refusent catégoriquement d’activer le contrôle parental sur les PC et les tablettes, surtout lorsque leurs enfants atteignent un certain âge. Pour cause, ils ne veulent pas donner l’impression qu’ils doutent de leurs bambins. Fausse bonne idée !

Le contrôle parental demeure essentiel même si vous faites confiance à votre enfant. En effet, il faut surtout le considérer comme un outil de protection. Par contre, si votre enfant est suffisamment grand, évitez de le faire à son insu. Il vaut mieux lui expliquer pourquoi vous prenez de telles précautions.

Parlez des dangers d’internet et des précautions à prendre

Avertissez votre enfant qu’en surfant, il risque de tomber sur des images violentes et dérangeantes. Demandez-lui de vous en parler si cela arrive. Avec les enfants plus grands, n’hésitez pas de parler du cyber-harcèlement ou encore des cyber-prédateurs.

Faites comprendre à votre enfant l’importance d’être plus discret sur les réseaux sociaux : ne pas divulguer des informations personnelles, ne pas publier des photos qui peuvent susciter des critiques, etc.

Habituez votre enfant à penser aux conséquences de chaque publication qu’il va faire avant de cliquer sur « publier ». Faites-lui comprendre que même si le bouton « supprimer » existe, le mal est déjà fait, surtout une fois que quelqu’un a vu ce qu’il a publié.

S’informer pour mieux accompagner

Actuellement, un problème se pose : les parents considèrent leurs enfants comme des génies de l’informatique et du web. En contrepartie, les enfants pensent que les parents ignorent tout d’internet.

Effectivement, les enfants se laissent entraîner totalement dans le monde numérique, tandis que les parents refusent catégoriquement d’y entrer. Quand parents et enfants essaient donc de discuter sur ce sujet, l’incompréhension règne en maître. Pour éviter cela, découvrez ces réseaux sociaux, ces plateformes et ces sites qui intéressent particulièrement votre enfant.

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici