Vous souhaitez bénéficier d’un financement pour faire face à des événements familiaux qui ont mis à rude épreuve votre budget ? Vous souhaitez juste vivre dans un logement décent ? La Caisse d’allocations familiales (CAF) accorde de nombreuses aides financières pour soutenir les foyers modestes. Quelles sont les prestations auxquelles vous avez droit ?

Les allocations familiales : pour les foyers aux ressources modestes

Sur dossier, les allocations familiales sont distribuées mensuellement aux familles aux revenus modestes, qui ont la charge de 2 enfants de moins de 20 ans. En cas de garde alternée, la loi autorise le partage des montants entre les conjoints. La plateforme permet aux utilisateurs d’avoir accès à toutes les aides sociales et familiales disponibles en France. Elle permet également aux internautes de réaliser à distance certaines formalités administratives, comme réclamer une prestation ou signaler un changement de situation familiale ou professionnelle. Pour ceux qui peuvent se déplacer, les agences de la CAF possèdent une borne interactive que l’on peut utiliser pour effectuer différentes démarches :

  • consulter et/ou mettre à jour son dossier,
  • solliciter une entrevue avec un conseiller,
  • imprimer une attestation de droit, etc.

À titre d’exemple, si vous habitez en Rhône-Alpes, vous pouvez consulter les informations de la CAF de Lyon du 3ème arrondissement directement en ligne.

Nouveaux parents, réclamez les aides de naissance

Vous venez d’accueillir ou d’adopter un enfant ? Pour faire face aux dépenses liées à cet événement, la CAF octroie plusieurs types d’aides dont :

  • la prime à la naissance,
  • l’allocation de base,
  • la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE).

La prime à la naissance soutient les parents qui viennent d’accueillir un enfant. Il peut s’agir d’une naissance comme d’une adoption. L’allocation de base, elle, est un financement qui permet aux familles de faire face aux frais liés à l’éducation de leur enfant. La CAF offre cette prestation jusqu’aux 3 ans du petit. Quant à la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE), elle est versée aux parents qui souhaitent stopper ou réduire leur activité professionnelle afin de mieux prendre soin de leur bébé de moins de 3 ans.

Il existe aussi des aides petite enfance et garde. Vous pouvez par exemple bénéficier d’un fonds pour prendre en charge les dépenses liées à la garde de votre nourrisson.

Offrez-vous un habitat décent avec les aides au logement

Il est tout à fait possible de vivre dans un logement décent même si l’on n’a pas les moyens. Pour cela, il suffit de se tourner vers certains dispositifs de la CAF comme l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement sociale (ALS) et l’allocation de logement familiale (ALF).

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pouvez bénéficier de l’APL. L’ALF, elle, est octroyée aux personnes qui ne sont pas éligibles à l’APL. Enfin, faites une demande d’ALF si votre dossier a été rejeté pour les deux précédents dispositifs. Comme tous financements de la CAF, des conditions doivent être remplies pour obtenir une allocation. Pour cela, prenez le temps de bien regrouper tous les documents avant de constituer votre dossier.

La CAF propose de nombreux autres dispositifs comme l’allocation adulte handicapé (AAH) pour soutenir les personnes en situation de handicap qui ont plus de 20 ans. Si vous avez un enfant de moins de 20 ans qui est en situation de handicap, alors vous pouvez prétendre à l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEH).

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici