Le Webzine des Mamans Qui Déchirent®

Allaitement (au sein ou au biberon) : La place des papas

Posted by on Déc 15, 2015 in à la une, L'espace conseil des Futures Mamans, Le quotidien avec bébé, Manuel de survie | 1 comment

Le Club
Allaitement (au sein ou au biberon) : La place des papas

Allaitement (au sein ou au biberon) :

La place des papas

 

Comme nous en avions parlé dans un article précédent, le lait maternel ou le lait maternisé a une place essentielle dans l’alimentation de votre enfant jusqu’à ses trois ans.

Quel que soit le mode d’allaitement que vous appliquez dans la famille, les papas ont parfois un peu de mal à trouver leur place. Pourtant, l’allaitement peut tout à fait être partagé en famille, et ne pas rester un moment exclusif entre maman et bébé. Parfois, c’est un peu par « timidité » que les papas ont du mal à s’y intégrer, parfois, c’est simplement parce qu’ils ne savent pas comment s’y prendre.

Aujourd’hui, nous avons eu envie de vous donner quelques pistes pour que les papas soient plus facilement intégrés à ce moment. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, n’hésitez pas à utiliser les commentaires pour nous faire part de votre expérience et la partager avec les autres familles qui nous lisent .

La place des papas

dans l’allaitement au sein

 

 

A première vue, on aurait tôt fait de considérer que la place des papas dans l’allaitement au sein est plus que limitée. Pour autant, il y a plusieurs façons pour le papa d’y prendre une part active, et de partager ce moment magique. Voici quelques exemples :

  • Durant l’allaitement, la maman a souvent une position peu confortable, et lorsque la tétée se prolonge, elle peut facilement avoir mal au dos. Pour la soutenir, le papa peut donc se placer derrière elle et maintenir son dos, et peut-être la masser si besoin. Cette position permet un moment très fusionnel entre les parents et leur bébé, et le papa aura le plaisir de participer pleinement au moment.

  • Côté technique, Papa peut également participer à l’allaitement en stérilisant par exemple les bouts de seins ou en préparant le change qui sera nécessaire pour bébé après la tétée .

  • Papa peut faire faire son rot au bébé une fois la tétée terminée, pour laisser le temps à Maman de se reposer quelques instants, puis reposer bébé sur sa maman, ou le garder contre lui pour la sieste.

  • Enfin, pour prendre une part active à l’alimentation de bébé, le papa peut aussi veiller à celle de maman ! En effet, il est essentiel, pour une maman allaitante, de veiller à ses apports nutritionnels pendant la période d’allaitement.

Sur ce point, je vous invite à visiter cette page expérience interactive imaginée par Aptaclub.

Vous y trouverez de précieux conseils et une façon ludique de découvrir les 12 nutriments essentiels (vitamine C, D, B6, B12 etc) quand on allaite. Ces nutriments se retrouvent dans les produits Milupa conçus pour les mamans allaitantes.

Vous pouvez également consulter ces articles liés à l’allaitement pour mieux comprendre les besoins particuliers des mamans qui allaitent.

Dans tous les cas, l’allaitement au sein n’empêche pas du tout les papas d’être présents et pleinement investis s’ils le souhaitent. Il suffit de trouver le fonctionnement qui convient à toute la famille !

La place des papas

dans l’allaitement au biberon

 

Il faut le reconnaître, l’allaitement au biberon laisse une place encore plus importante au papa, puisqu’il peut alors participer exactement au même titre que la maman. C’est d’ailleurs un très bon moyen pour soutenir les jeunes mamans fatiguées et parfois un peu déprimées à l’arrivée de bébé.

  • Chers papas, n’hésitez pas à prendre en charge le biberon de 6h du matin pour que Maman (qui se sera sans doute levée pour celui de 3h) puisse récupérer des forces. En plus, ce moment seul à seul avec bébé avant votre journée de travail est une petite pépite de bonheur !

  • Vous pouvez également superviser l’entretien des biberons, parce que dans les premières semaines, ce sont parfois jusqu’à 8 biberons par jour qu’il faudra stériliser, laver, remplir, vider, et donner ! Et quand on est un peu fatigués, on peut facilement se laisser déborder par cette tâche aussi simple qu’essentielle. En prenant les vérifications à votre charge, vous soulagerez facilement la maman, qui pourra se concentrer (ou essayer en tout cas) sur d’autres tâches.

  • Si votre emploi du temps professionnel vous le permet, peut-être pouvez-vous même décider de prendre en charge des biberons à une heure précise ? Dans la vie d’une jeune maman, savoir qu’on a une plage horaire totalement libre, c’est très très précieux ! Pouvoir anticiper un moment de repos, c’est vraiment le luxe, maman sera ravie, et vous encore plus d’être en tête à tête avec votre trésor !

  • https://www.facebook.com/mamansquidechirentandfriends?ref=bookmarks
  • Twitter
  • Google+

One Comment

Join the conversation and post a comment.

  1. panaka62

    merci de penser à eux <3

A vous la parole !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :