Le Webzine des Mamans Qui Déchirent®

Apprentissage de la propreté : ces astuces qui fonctionnent !

Posted by on Août 1, 2016 in à la une, Dossier spécial rentrée scolaire, Le quotidien avec bébé, Manuel de survie | 12 comments

Le Club
Apprentissage de la propreté : ces astuces qui fonctionnent !

Apprentissage de la propreté :

ces astuces qui fonctionnent !

L’apprentissage de la propreté, c’est fait ! Et si on m’avait dit que ce serait aussi simple, sincèrement, je ne l’aurais pas cru. Bon attention, ça n’a pas été sans accident, et surtout, ça a été très simple parce que nous avions réuni les bonnes conditions, sur de précieux conseils glanés à droite et à gauche.

Voici dons les astuces qui ont très bien fonctionné chez nous :

  • Ne pas se mettre la pression et attendre que l’enfant soit prêt ! Mon fils n’ayant pas été en collectivité avant la maternelle, je reconnais que je n’ai pas eu la « pression » de la nounou ou de la crèche comme ça peut parfois être le cas pour d’autres mamans. Depuis qu’il a deux ans, je lui parle de temps en temps de l’apprentissage de la propreté, avec comme objectif que cela soit acquis avant l’entrée en maternelle. Du coup, ça a fait son chemin dans son esprit puisque lorsque nous sommes allés visiter la maternelle en Juin, c’est lui qui m’a expliqué avec ses mots qu’il fallait désormais enlever la couche.

 

  • Attendre l’été ( si c’est possible bien entendu, par exemple avant sa rentrée), et le laisser se promener tout nu dans la maison ! Le premier jour, j’ai fait l’erreur d’ôter la couche mais de laisser un sous vêtement, que bien entendu mon fils a confondu avec la couche. Après deux accidents, j’ai compris qu’il fallait enlever le sous vêtement pour qu’il réalise bien qu’il devait se contrôler. Le soir même, il allait sur le pot, sans même me prévenir 😉

 

  • Choisir un moment ( au moins une semaine) ou on est totalement disponibles, en vacances et loin du stress. Parce que l’essentiel pour cet apprentissage ( comme pour les autres d’ailleurs ) c’est notre capacité à l’encourager sans le stresser, et à rester patient et positif même en cas de petits accidents !

 

  • Lui expliquer avec des livres ! C’est incroyable comme les enfants comprennent rapidement ce qu’on leur présente sur des livres. Ce n’est pas valable que pour la propreté d’ailleurs . Chez nous, nous avions lu, relu, et re relu Petit Ours Brun va au pot quelques jours avant de démarrer l’apprentissage de la propreté. Résultat, mon fils savait non seulement comment utiliser son pot, mais également comment le nettoyer et se laver les mains !
  • Le laisser apprivoiser le pot plusieurs jours / semaines avant (voir même jouer avec). L’objet peut parfois faire un peu peur, notamment les réhausseurs qui vont directement sur les toilettes classiques. Donc, choisissez un pot qui ne l’effraie pas, et laissez le trainer dans le salon ou dans la pièce à vivre pour que l’enfant s’y habitue ! Évidement côté déco, c’est pas glamour, mais le résultat vaut la peine ^^

 

  • La première fois que l’enfant va au pot, il peut être utile de lui expliquer avec des mots clairs (tu dois aider ton pipi ou ton caca à sortir en poussant) et lui montrer si besoin. Les enfants n’ont pas notre pudeur, ils apprennent en observant. Regarder maman ou papa aller aux toilettes peut le « rassurer » et rendre cela plus clair pour lui . Dans tous les cas la première fois et les suivantes,  Restez avec lui, encouragez le sans le stresser .

 

  • Lui proposer un calendrier avec des gommettes à coller à chaque « réussite » . Voilà un petit rituel tout simple que mon fils a adoré . Nous avions téléchargé et imprimé un calendrier d’apprentissage de la propreté sur le site de Huggies ( à télécharger en bas de cet article), et nous l’avons installé au mur, tout prés de l’endroit où se trouve le pot. J’ai proposé à mon fils de lui donner une gommette à coller à chaque fois qu’il irait au pot, et que lorsque nous aurions rempli le calendrier, il aurait réussi son apprentissage de grand garçon, et aurait peut être une petite surprise pour fêter cette réussite . Il s’est tout de suite pris au jeu, d’abord pour la petite récompense envisagée, mais ensuite, juste par fierté de coller des gommettes à chaque petite victoire. Au bout de trois jours, c’en était fini des couches, et il avait aussi oublié les gommettes et la petite surprise 😉

 

 

  • Lui expliquer que la propreté fait de lui un grand garçon, mais surtout ne pas le dénigrer s’il ne réussit pas . Ça c’est essentiel, on a toujours tendance à dire aux enfants que s’ils n’y arrivent pas, ils restent des bébés. Pas très bienveillant comme discours, n’est-ce pas? Même si l’apprentissage vous semble pénible et plus long que vous l’auriez souhaité, il faut éviter de culpabiliser l’enfant, ce serait vraiment contre-productif .

 

  • Faire preuve de patience, de bienveillance, et de beaucoup d’humour ! N’oubliez pas qu’un jour, dans pas si longtemps, vous regretterez l’époque où vous changiez sa couche, lui donniez le biberon 8 fois par jour et le laissiez envahir votre lit 😉

 

 

Bibliographie :

Voici quelques outils qui nous ont été utiles pour préparer et réussir cet apprentissage :

« Psy trucs pour les enfants de 0 à 6 ans » de Suzanne Vallières. Je vous ai déjà parlé de cet ouvrage dans mon top des livres de l’été 2016, c’est un petit guide vraiment pratique et bienveillant, plein de conseils faciles à) appliquer, et qui fonctionnent (pour la propreté et pour plein d’autres choses !)

Petit ours brun va au pot :

J’avais lu cette histoire avec mon fils les deux soirs qui ont précédé le début de l’apprentissage, et il avait aussi regardé l’épisode en dessin animé la veille. Résultat, lorsque je lui ai expliqué que le jour était arrivé d’apprendre le pot, il m’a répondu qu’il savait, qu’il devait baisser la couche, s’assoir au pot, faire pipi, tirer la chasse et laver les mains. Merci Petit Ours, je n’en revenais pas moi même 😉

 

 

L’outil super pratique : Téléchargez ici le Calendrier de la propreté Huggies à remplir de gommettes avec l’enfant !

Vous pourrez télécharger également un diplome d’apprentissage de la propreté pour récompenser l’enfant aprés sa réussite, une jolie idée dénichée sur le site Mamanpourlavie.com .

 

J’espère que ces différentes astuces vous seront très utiles à un mois de la rentrée scolaire, et je vous invite à consulter également notre article sur l’apprentissage de l’hygiène dentaire ( vous y trouverez également des outils pédagogiques très utiles à télécharger sur le site de Elgydium )

 

 

 

Crédit images : Huggies.fr / Pampers.fr / mamanpourlavie.com

12 Comments

Join the conversation and post a comment.

  1. Une mere en galere

    Merci pour ces astuces, bébé panda a 16 mois je trouve ça encore jeune mais il réclame de temps en temps le pot (que nous avions acheté suite à un avoir dans une boutique de puériculture) du coup quand il nous le montre ou va le chercher on le met dessus et quand il fait ses besoins on le félicite. Je ne sais pas si il a vraiment conscience de l acte ou si c est juste « des coups de chance » en tout cas je suis contente que il n en est pas peur !
    Du coup on fait souvent la porte ouverte, certes ce n’est est pas très glam mais je pense que le mimétisme est encore là meilleur des méthodes. Je note quand mm petit ours brun et les gommettes

    • MQD

      L age depend vraiment des enfants, mais je suis tout à ait d accord avec vous l essentiel est d aller à son rythme 😉

  2. Roro

    Article bien sympa, je me le garde de côté !
    Mon fils a 25 mois, il joue sans problème avec son pot, s’assoit dessus habillé, même tout nu, mais dès qu’il sent que le caca arrive il se lève en panique et préfère faire par terre… Je lui dis que c’est pas grave, je nettoie et lui dis que la prochaine fois caca sur le pot…
    Si vous avez une idée qui pourrait nous aider je suis preneuse ! ^^

    • MQD

      J’ai lu dans différents articles que les enfants ont parfois peur de ce que devient leur caca ( qui est une partie d’eux sur le moment), qu’il disparaisse dans le trou du pot ou des wc. C’est peut etre la raison ? Mon fils n’a pas eu ce réflexe, mais peut etre faut il remettre dans le pot pour lui montrer ? Bonne chance 😉

  3. Audrey

    Merci pour ces astuces. Le mien presque 2 ans et demi, depuis un an il va au moins une fois par jour sur le pot faire ses besoins avant de dormir. J’ai essayer pendant nos vacances, de le mettre sans couche mais il ne me dit pas quand il a envie alors ça fini en pipi dans la culotte. Les fois où je le laisse en sous vêtement et qu’il veut faire caca il me demande la couche et ne veut pas aller sur le pot quand je lui propose…
    Je n’ai pas osé le mettre cul nul mais en effet ça pourrait être une solution, je lui ai proposé mais il ne veut pas pour le moment… Alors je patiente et je vais tenter le calendrier. Je vous tiens au courant.
    J’avoue que ça me perturbe un peu parce qu’il entre à l’école en septembre et que les couches sont interdites…

    • MQD

      Le calendrier marche super bien, les laisser nus aussi ( ca évite qu’ils confondent culotte et couche). Et d après les infos que m a donné une institutrice, l école n a pas le droit de vous le refuser s il est en age d aller à l école, meme s il a encore la couche ( à vérifier) 😉

      • Audrey

        Ah ça me rassure… J’ai décidé d’arrête de me mettre la pression et de lui mettre par conséquent ! Il avancera à son rythme et quand il sera prêt.
        On a commencé le calendrier hier, on va voir sur la durée 🙂
        Merci.

        • Audrey

          Bonjour,
          Le calendrier a bien fonctionné, il me demande maintenant pour aller faire pipi ou caca mais il ne veut pas enlever la couche pour le moment. On est donc sur la bonne voie ! Merci encore 🙂

  4. Celine

    Bonjour, super article. Moi ma fille a deux an et si elle est propore elle rentrerais en octobre a l’ecole. J’essaie depuis environ une bonne semaine, la en ayant lu l’article je viens de lui enlever la culotte car je lui laissais. Moi le souci ses qu’elle s’assied sur le petit pot et je lui lis les livres que j’ai acheter recement, mais elle reste sans rien faire voir meme des heures sans faire pipi. Pour eviter les soucis je lui remet un lange et la elle fait le plein de pipi.

  5. Maman inquiète

    Merci pour ton article.
    Moi je suis très inquiète. Mon fils a 3ans et ne parle toujours pas, même si la propreté est la… en dehors de la maison c’est très dure car il ne dit pas, lorsqu’il veut faire pipi ou caca.
    J’ai peur pour la rentrée dans 2 semaines

    • MQD

      Bonjour! Mon fils a parlé tard également, un peu avant 3 ans. En revanche il a parlé d’un coup comme on dit, avec un vocabulaire déjà riche, c est surprenant.
      Il ne faut pas trop vous stresser. Il va sûrement avoir le déclic à l école en voyant les autres;)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rentrée scolaire : 10 astuces pour se faciliter le Jour J ! - […] Bonus : Pour les plus jeunes, si votre enfant n’est pas encore tout à fait au point avec l’apprentissage…
  2. Comment se passe une journée en petite section de maternelle ? - […] Apprentissage de la propreté : les trucs qui fonctionnent vraiment […]

A vous la parole !

Share This