Le Webzine des Mamans Qui Déchirent®

Fiches de lecture #1 : mes livres de septembre

Posted by on Sep 24, 2015 in à la une, Passion du livre : sélections livres coups de coeur | 7 comments

Le Club
Fiches de lecture #1 : mes livres de septembre

Fiches de lecture #1 :

mes livres de septembre

 

 

Depuis toujours, j’aime lire et j’aime les livres. Et comme beaucoup de mamans, j’avais complètement perdu l’habitude de prendre le temps de lire. Depuis un mois, j’ai décidé de reprendre ce temps, et il s’en est suivi une sorte de boulimie de lecture, pour mon plus grand plaisir.

Je me rends compte que ce temps, je le trouve, quitte à le grignoter par tranches de 10 minutes, quitte à dormir 15 minutes de moins, mais avec l’esprit débarrassé du stress de la « réalité quotidienne ».

Voici donc le premier numéro d’un nouveau rendez vous « Fiches de lecture » dans lequel je vous proposerai mon avis sur les livres que je lirai chaque mois.

Bien entendu, je compte sur vous pour me donner votre avis et vos fiches de lecture en commentaire, parce que la moitié de mes coups de cœur du mois m’ont été conseillés par vous sur les réseaux sociaux!

Alors, prêtes à partager nos coups de cœur ? Voici, dans l’ordre chronologique, mes lectures de septembre :

 

livres_septembre
  • https://www.facebook.com/mamansquidechirentandfriends?ref=bookmarks
  • Twitter
  • Google+

Ne lâche pas ma main,

de Michel Bussi

 

J’avais découvert Michel Bussi dans « Un avion sans elle » que j’avais littéralement dévoré d’une traite, et dont je vous avait parlé l’été dernier ( relire l’article).

Après cette lecture, j’ai naturellement eu envie d’explorer les autres oeuvres de l’auteur, d’autant que les critiques semblaient unanimement positives.

J’ai un avis très différent et malheureusement, les trois autres romans de l’auteur que j’ai lus m’ont vraiment déçue. Je n’ai même pas terminé Nymphéas Noirs, que j’ai trouvé vraiment lent et dans lequel je ne me suis pas du tout attachée aux personnages. J’ai lu ensuite N’oublier Jamais et Ne lâche pas ma main. Si ces deux romans sont plutôt agréables à lire et que l’intrigue semble nous tenir en haleine, on a finalement des histoires rocambolesques et vraiment pas crédibles ( à mon humble avis bien entendu).

Du coup, j’ai laissé tomber les « polars » pour le reste du mois, et je me suis plongée dans des univers plus féminins, plus « vie réelle », et sur les conseils de ma Kindle, j’ai commandé le roman à succès « Les gens heureux lisent, et boivent du café« .

Taux de probabilité de relecture : 30 % (je relirai volontiers un Avion sans elle, mais pas les autres livres de l’auteur)

Pour shopper :

  • https://www.facebook.com/mamansquidechirentandfriends?ref=bookmarks
  • Twitter
  • Google+
  • https://www.facebook.com/mamansquidechirentandfriends?ref=bookmarks
  • Twitter
  • Google+

  • https://www.facebook.com/mamansquidechirentandfriends?ref=bookmarks
  • Twitter
  • Google+
  • https://www.facebook.com/mamansquidechirentandfriends?ref=bookmarks
  • Twitter
  • Google+

 


 

Les gens heureux lisent et boivent du café,

Agnès Martin Lugand

 

L’histoire :

Diane est une femme détruite, qui vient de perdre son mari et sa fille dans un accident de voiture. Pendant un an, elle vit murée dans ses souvenirs, ne sort plus, ne s’habille plus qu’avec les vêtements de son amour perdu, et ne dormant que lorsqu’elle se blotti contre l’ours en peluche de sa fille.

Pour la sauver, son meilleur ami, ainsi que sa famille, la pressent de reprendre sa vie. Pour leur échapper, Diane prend une décision radicale : elle part s’exiler durant un an dans un cottage, dans un village perdu d’Irlande.

 

Mon avis :

Ce livre m’a simplement bouleversée. On s’attache avec une facilité déconcertante à ces personnages, et même plusieurs jours aprés avoir refermé le livre, on se surprend à penser à eux. La lecture est facile, fluide, ininterrompue. Je l’ai lu en une journée, j’ai préféré m’endormir très tard dans la nuit que de laisser Diane de côté.  Et puis arrivée à la dernière page, j’ai immédiatement commandé la suite, heureusement disponible instantanément grâce à ma Kindle !

Taux de probabilité de relecture : 100 %

 

Pour shopper : 

 

 


 

 » La vie est facile, ne t’inquiète pas  »

Agnès Martin Lugand

L’histoire :

A son retour d’Irlande, Diane reprend sa vie son métier, ses relations. Plus forte de son expérience Irlandaise, elle cherche à refaire surface dans « la vraie vie », et parvient peu à peu à se reconstruire. Mais la vie n’est évidement pas si facile, et Diane va encore devoir faire des choix, pour éspérer peut-être un jour, être vraiment heureuse à nouveau.

Mon avis :

Tout aussi poignant que le premier volet, peut-être même plus. Au premier abord, je craignais un livre « sentimentaliste », mais on en est loin. Il est question de sentiments certes, mais des « vrais », pour autant qu’il soit possible dans un roman. Pas de prince charmant, pas de princesse esseulée, des gens « normaux », qui tentent de survivre à des drames. Pas d’appitoiement, pas de « coup de foudre » à tout bout de champ, mais des douleurs et des rencontres crédibles.

Je ne veux pas vous en dire plus pour ne pas vous gâcher le plaisir, j’ai simplement adoré rencontrer ces personnages, et à vrai dire, même s’il y a peu de chance, j’espère un jour les recroiser dans mes lectures. Je crois que l’histoire de Diane (et de ses proches) a changé un petit quelque chose chez moi .

 

Taux de probabilité de relecture : 100 %

Pour shopper : 

 

 


 

 Juste avant le bonheur ,

Agnès Ledig

 

 

L’histoire :

Julie a 20 ans, et sa vie est plutôt difficile. Elle a un travail de caissière, dans un environnement hostile, et parvient tout juste à survivre seule, avec Ludovic, son petit garçon de 3 ans. Et puis un jour, un monsieur passe par sa caisse, et ne se moque pas d’elle comme les autres clients. Il est gentil, il l’invite à déjeuner, et lui propose même de l’emmener en vacances au bord de la mer.

Contre toute attente, Julie accepte l’invitation de ce monsieur, qui pourrait être son père . Parce que la gentillesse, ça la change de son quotidien, et parce que par dessus tout, elle veut que son fils découvre la mer.

 

Mon avis :

Difficile de vous dévoiler mon sentiment sans vous révéler l’histoire. Ce livre est bouleversant, à la fois dans la douceur de l’amitié que dans la douleur de certains événements . Il m’a particulièrement touchée parce que par certains aspects, il a fait écho à quelques un de mes souvenirs.

Et puis encore une fois, on s’attache profondément aux personnages, qui ne sont pas idéalisés, mais simplement présentés avec leurs qualités, leurs défauts, leurs rêves et leurs sentiments.

Je vous le recommande fortement, mais il y a peu de chance que je le relise. Il y a des livres qui sont trop marquants, que l’on ne peut lire qu’une fois, mais qu’on n’oubliera pas.

 

Taux de probabilité de relecture : 30 %

 

Pour shopper : 


 

 

 Hier encore c’était l’été ,

Julie de Lestrange

 

L’histoire :

C’est l’histoire tout ce qu’il y a de plus « classique » d’une bande d’amis, qui ont grandit ensemble, et qui se retrouvent à l’aube de l’âge adulte. Leurs chemins s’éloignent, se retrouvent, leurs vies se compliquent et leurs relations évoluent.

C’est une histoire simple, mais attachante, et qui nous permet d’entrer dans la réalité d’une génération (certes, au travers du prisme de la vie parisienne plutôt aisée). On découvre donc les tracas et les espoirs d’Alexandre, Marco, Sophie et les autres, entre 16 et 30 ans.

 

Mon avis :

Une lecture vraiment agréable et rafraichissante, un moment de détente, qui permet de se souvenir de la toute puissance du sentiment d’amitié à l’âge de ces personnages. L’histoire n’a rien de surprenant, rien de majeur à mon avis, mais c’est une jolie histoire, un moment de plaisir et de tendresse que nous offre l’auteur (dont je vais bientôt lire les autres œuvres du coup).

 

Taux de probabilité de relecture : 50 %

Pour shopper :

 


 

Sous mes mains, le bonheur se faufile

Agnès Martin Lugand

 

 

 

L’histoire :

Iris a trente ans et déjà, elle se sent vieillir dans sa vie étriquée . Elle fait un métier qu’elle n’aime pas, elle vit avec un homme qui la délaisse, elle a perdu ses rêves depuis longtemps. Et puis un dimanche, au détour d’un repas de famille, elle apprend qu’elle n’a pas perdu ses rêves, mais qu’on les lui a volés.

Malgré le soutien plutôt timide de son mari, qui la verrait plutôt faire des enfants et s’occuper de leur vie sociale, Iris décide de reprendre la chance qu’on lui a volée, et s’inscrit pour un stage de six mois dans un atelier de couture, à Paris.

 

Mon avis :

Curieusement, je craignais d’être « déçue » par ce livre. J’avais tellement aimé le premier « duo » que j’ai lu de l’auteur (« Les gens heureux lisent et boivent du café » et « La vie est facile, ne t’en fais pas ») que j’avais peur de ne pas retrouver le même attachement avec ce troisième livre.

En réalité, je l’ai dévoré, presque comme les premiers, et si je me suis moins attachée à Diane qu’à Iris, j’ai tout de même adoré la suivre dans son périple vers une vie plus belle .

 

Taux de probabilité de relecture : 100 %
Pour shopper :

 

 

 

Voilà pour mes lectures coup de cœur de septembre,

j’espère sincèrement que certains de ces livres vous apporteront autant de plaisir que j’en ai eu à les découvrir,

et j’ai hâte de lire en commentaires vos propres découvertes du moment !

7 Comments

Join the conversation and post a comment.

  1. Chris8409

    Merci pour les idées lecture.
    Tous les Agnès Ledig sont magnifiques.
    Bonne lecture.

  2. Aurélie MARTEL

    J’ai adoré « ne lâche pas ma main » il va donc falloir que je lise « un avion sans elle » si tu l’as trouvé mieux !

  3. Sandrine COEURDEVEY

    Hello !!
    En ce qui concerne Michel Bussi, je suis assez de ton avis, les histoires sont un peu trop rocambolesques pour qu’on y croit vraiment !! Par contre, j’avais bien aimé « Les nymphéas noirs » 🙂
    Je te remercie pour cet article car il m’a permis de découvrir des auteurs que je vais m’empresser de lire !!
    En ce moment, je lis le roman australien « Barracuda » de Christos Tsiolkas et pour l’instant j’aime beaucoup, style original, très bien écrit et histoire prenante.
    Bon week-end et merci, à bientôt !!

    • MQD

      Oh merci pour ton comm et pour la référence, je me le note de côté alors!
      Je suis ravie que cette rubrique plaise, on va pouvoir échanger nos coups de coeur! La j’en ai déjà 7 de prévus à lire … Vivement les longues soirées de pluie;)

  4. Isabelle de Guinzan

    Tu me donnes plein d’idées, même si en ce moment mes lectures ce sont plutôt livres sur la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement ^^ Mais sinon le prochain sur ma liste est « La Meilleure d’entre nous », de Sarah Vaughan, qu’on m’a chaudement recommandé !

  5. Bambou

    Waouh jolie liste de lectures et trés bons choix 🙂 Une wishlist qui fait peur par ici tellement elle s’allonge de jour en jour!!!!!!
    Meme avis pour les Michel Bussi, j’ai attaqué par « un avion sans elle » , super! J’ai voulu enchainé avec « N’oublier jamais » et là petite déception… donc j’attend pour lire les autres.
    Les derniers lus ici et que j’ai trouvé pas mal:
    Ruaults Christophe – Confession d’un hypocondriaque
    Watson SJ – Avant d’aller dormir
    Bonne lecture! J’attends la prochaine fiche #2 d’octobre avec impatience 🙂

  6. sophia ilivri

    Merci pour tes avis notamment sur Les gens heureux lisent et boivent du café, ou j’avais hésité me disant que je n’avais pas envie de lecture dramatique en ce moment, je le lirai certainement plus tard. Du coup, j’ai opté pour Le peigne de Cléopâtre de Maria Ernestam, je viens de le commencer mais déjà il promet en rebondissements drolatiques.

A vous la parole !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :