Le Webzine des Mamans Qui Déchirent®

Comment soigner le mal des transports chez l'enfant?: Mal des transports chez l’enfant, quelles solutions ?

Posted by on Juil 11, 2016 in à la une, Vie pratique, Voyager avec sa tribu | 1 comment

Le Club
Comment soigner le mal des transports chez l'enfant?: Mal des transports chez l’enfant, quelles solutions ?

Mal des transports chez l’enfant,

quelles solutions ?

Le mal des transports, c’est un vrai fléau lorsque l’on y est sujet. Et c’est l’angoisse pour la plupart des parents lorsque ce sont nos enfants qui en sont victimes. Pour éviter de stresser à chaque départ en voiture, il existe quelques astuces, pas questions d’annuler vos ballades pour les vacances … Voici quelques idées naturelles pour limiter le malaise lors de vos trajets en voiture ( je vous proposerai un autre article pour les autres transports très bientôt. )

Qu’est ce que le mal des transports chez l’enfant ?

Nausées, maux de tête, sensation d’étouffement, bouffées de chaleur, vomissements, les symptômes du mal des transports sont très variés d’une personne à l’autre. Et dans tous les cas, ils peuvent rendre le voyage vraiment difficile, voire insupportable.

Le mal des transports touche le plus souvent les femmes et les enfants, et il est dû à une « contrariété » entre nos sens : la vue nous dit que nous sommes en mouvement, alors que notre corps lui, est immobile.

Pour tout savoir sur le phénomène du mal des transports, je vous invite à cliquer ici .

Comment éviter le mal des transports chez l’enfant

  • Lors de vos trajets, adoptez une conduite la plus souple possible, pour éviter à tout prix les accélérations et les freinages trop brusques.
  • Aérez au maximum l’habitacle avant et pendant le trajet, et prenez soin d’éviter les odeurs d’essence, de parfum, de tabac…
  • Faites des pauses régulières en ouvrant en grand la voiture, et en permettant à l’enfant de sortir prendre l’air et se dégourdir les jambes .
  • Pour les petits et pour les grands : Pensez à appliquer une goutte d’ huile essentielle de menthe poivrée sur le tapis de sol (tout en aérant toujours bien entendu), les vertus anti nausées de la menthe poivrée sont étonnantes.
  •   à partir de 6 ans, la menthe poivrée peut aussi être utilisée par voie orale, sur un support neutre (sucre, miel, mie de pain).Adulte : 1 goutte, 4 à 5 fois par jour.

    Enfant de plus de 12 ans : 1 goutte 2 à 3 fois par jour.

    Enfant de plus de 7 ans : 1 goutte 1 à 2 fois par jour.

 

 

  • Après 6 ans, vous pouvez également utiliser les gélules de gingembre Naturactive, pour lutter contre les vomissements : 1 gélule la veille et 1 gélule au moment du départ.

  • Avant le départ, évitez de donner à l’enfant du lait. Proposez lui une collation légère, avec une boisson sucrée, du jus de fruits par exemple (le jus de pommes est parfait)

 

 

  • Si possible, essayez de conduire aux heures de sieste, si l’enfant trouve son sommeil, il se laissera bercer et ne sentira pas le voyage 😉

 

  • Et surtout, évitez de donner à votre enfant un lecteur de DVD, un livre ou tout autre jeu qui pourrait fixer son attention. Il faut que son attention reste fixée sur la route, pour limiter la contradiction entre ses sens, et l’aggravation des symptômes ! Si vous voyez qu’il commence à se sentir mal, ouvrez la fenêtre pour qu’il ait de l’air, et proposez lui des jeux pour l’inciter à regarder la route (par exemple, garde ton regard sur la voiture la plus loin que tu puisses voir)

 

 

Prévoyez une trousse spéciale

mal des transport :

En cas de malaise lié au mal des transports, prévoyez une petite trousse à garde toujours dans la voiture, au cas où :

  • de l’eau et un brumisateur pour nettoyer les dégâts, une tétine propre et un doudou propre si besoin.
  • des serviettes de bain pour envelopper votre enfant lorsque ses vêtements seront souillés
  • pour les plus jeunes, prévoyez une housse de siège auto, à enlever et à remplacer quand c’est la catastrophe (donc en fait, prévoyez deux housses !)
  • des sacs en papier spéciaux pour les vomissements, si votre enfant est en âge de pouvoir le tenir
  • un petit goûter sans lait pour qu’il reprenne des forces si nécessaire (avec du jus de pomme, je le répète, ça fonctionne bien !)
  • Bien entendu, des vêtements de rechange et un sac hermétique pour les vêtements souillés ( pas question de diffuser les odeurs !)

 

J’espère que ces quelques conseils vous aideront et surtout,

je vous souhaite de merveilleuses vacances!

A bientôt chez les Mamans Qui Déchirent !

One Comment

Join the conversation and post a comment.

  1. Carole

    Les anglos-saxons préconisent la glace pilée …. pas toujours facile à trouver en voiture.
    Même à plus de 40 ans, je suis souvent très malade en voiture et bateau (pas l’avion). Mon fils de 10 ans aussi, ce qui marche bien : les bracelets d’accu pression, le petit bouquet de persil sur le plexus solaire, la menthe poivrée. Et surtout lui montrer qu’on « maîtrise  » le sujet : prévoir un seau de plage ou une bassine, des vêtements de rechange, du sopalin et de quoi nettoyer le seau ou la voiture. Côté parents : ne pas s’énerver, accepter de s’arrêter en voiture !

A vous la parole !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :