peur du dentiste

Peur du dentiste : évitez de la communiquer à vos enfants !

Peur du dentiste :

évitez de la communiquer à vos enfants !

 

Que toutes les mamans qui ont une trouille bleue du dentiste lèvent la main … ou les deux mains d’ailleurs !

C’est bien ce que je pensais. Nous les mamans qui sommes censées n’avoir peur de rien devant nos enfants (les araignées ne comptent pas, ça fiche trop la trouille), nous voilà toutes apeurées devant le rendez vous annuel chez le dentiste. Résultats, on traîne pour prendre rendez-vous, on en parle avec angoisse pendant des jours avant la date prévue, et on refile cette peur à nos enfants dés le plus jeune age.

Dans une étude récente,  84 % des patients interrogés se disent stressés, angoissés ou apeurés lors de la consultation chez leur dentiste (source TAP CLINIC, « comprendre et traiter les phobies », 2012).

 

Aujourd’hui, je vous propose de réfléchir à quelques solutions faciles à appliquer d’abord pour vaincre cette peur du dentiste, et surtout pour ne pas la communiquer à nos enfants et améliorer ainsi leur prise en charge !

Comprendre la peur du dentiste

Historiquement, on retrouve des traces de soins dentaires dés le début de l’aire néolithique, au moment où les hommes commencent à se sédentariser. C’est donc une véritable peur ancestrale dont on parle, et à qui il est plus que temps de tordre le cou !

Si la peur du dentiste pouvait s’expliquer pendant longtemps par la douleur réelle engendrée par les soins (matériel rudimentaire, anesthésie inexistante …) ce n’est plus le cas à l’heure actuelle. Bien que les raisons « normales » d’avoir peur du dentiste aient disparu avec la modernisation des conditions de soin, nous continuons pourtant à exprimer cette crainte, allant de la simple inquiétude à la crise de panique pour certains.

Et si on adoptait une meilleure attitude devant nos enfants, pour leur éviter de négliger eux aussi leur santé bucco-dentaire?

peur du dentiste
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Vaincre la peur du dentiste

Pour éviter que nos enfants ne soient victimes eux aussi de cette peur, voici quelques bons réflexes à adopter d’urgence :

  • Emmener l’enfant chez le dentiste dés le plus jeune âge ( souvenez vous, on peut commencer dès les premiers mois d’après notre interview de ce chirurgien dentiste )
  • prendre rdv pour lui très régulièrement et ne pas en parler comme d’une corvée !
  • faire des soins quotidiens un moment de bien être et de jeu ( retrouvez toutes nos idées de jeux pour se brosser les dents en s’amusant)
  • utiliser des applications pour rendre ludique les soins dentaires ( avec l’application Mon raccoon par exemple, un véritable univers de jeu autour du brossage des dents)
  • en cas de phobie suspectée chez l’enfant ( ou incontrôlable chez s) ne pas hésiter à consulter un thérapeute.

Dans une campagne d’information sur la peur du dentiste lancée en novembre dernier, Pierre Fabre Oral Care propose d’ailleurs que les dentistes eux aussi participent à la lutte contre cette anxiété, avec des attitudes positives . Le laboratoire a ainsi mis à la disposition des praticiens une plateforme destinée à les coacher dans leur approche des patients. Grâce à un outil de réalité virtuelle, le dentiste se retrouve à la place du patient, et peut mieux comprendre les peurs que cela peut engendrer .

J’espère que cet article vous aura été utile pour mieux comprendre et surtout vaincre votre propre peur du dentiste, et surtout, pour éviter à vos enfants d’en être victimes eux aussi .

Pour réaliser cet article, j’ai reçu de l’aide et de la documentation de la part des équipes Pierre Fabre Oral Car et Elgydium, que je remercie chaleureusement pour toutes ces précieuses informations !

A bientôt chez les Mamans Qui Déchirent .

Auteur de l’article : MQD

A vous la parole !