Le cododo est une pratique très répandue, dans le monde entier. Les parents dorment avec leur bébé contre eux, sentant ainsi sa respiration et son odeur. S’il est vrai que c’est un moment magique, cette pratique est pourtant très controversée. Alors que faut-il réellement penser du co-dodo ? Aujourd’hui on vous dit tout !

La pratique du cododo

Le cododo consiste à dormir avec son bébé durant la nuit. Les parents et le bébé partagent donc le même lit. Il s’agit d’une habitude qui est un véritable principe de vie dans certains pays, pour des raisons culturelles. Cependant, dans les pays occidentaux, le cododo ne fait pas forcément l’unanimité.

Il faut savoir que le cododo est particulièrement pratique notamment si vous allaitez votre bébé. Le bébé peut ainsi téter quand il veut, et les parents peuvent somnoler et se reposer plus facilement. Il semblerait également que le cododo réduise les risques de mort subite du nourrisson, le bébé ayant tendance à suivre la respiration de ses parents, évitant ainsi les périodes d’apnée du sommeil. Cependant, certains professionnels affirment que le cododo peut être dangereux.

Les dangers du cododo

Le cododo n’apporte pas que des bienfaits. En effet, certains pédiatres alertent sur les risques liés notamment aux couvertures, ou aux coussins qui peuvent se retrouver sur le visage du bébé sans que les parents endormis ne s’en rendent compte. En outre, un parent endormi pourrait écraser son bébé sans s’en rendre compte.

N’oublions pas également qu’un lit d’adulte n’est pas forcément adapté à un nourrisson, et que le bébé peut tomber dès qu’il est âgé de quelques mois. Pour pallier ces risques et tout de même garder votre bébé près de vous, vous pouvez tout simplement installer un lit à côté du vôtre. C’est sans aucun doute la meilleure solution pour garder votre tout-petit à proximité, et ne pas le mettre en danger.

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici