Les gels et solutions hydroalcooliques sont devenus nos meilleurs amis depuis que la Covid-19 a débarqué dans nos vies. Qui n’en a pas glissé un dans le cartable de son enfant avant qu’il ne parte à l’école ? Et pourtant, la DGCCRF vient de lancer une alerte. En effet, il semble que 73 % des gels et solutions hydroalcooliques trouvés en France ne soient pas efficaces !

Une catastrophe !

Ce sont donc près de trois-quarts des gels et solutions hydroalcooliques qui ont été jugés non conformes. Certains ont même été considérés comme dangereux ! C’est ce mercredi 18 novembre que la répression des fraudes a publié son étude. Pour la plupart, il s’agit d’une teneur en alcool insuffisante ou d’un problème lié à l’étiquetage.

Il ne faut pas oublier que ces produits peuvent être dangereux, et sont notamment hautement inflammable. Cette dangerosité doit normalement être clairement expliquée sur l’emballage. Mais le problème principal reste la teneur en alcool qui doit être d’au moins 60 %. Ce qui n’est pas toujours le cas !

Le bon produit

Pour choisir les gels et solutions hydroalcooliques, il faut donc que ces derniers aient une teneur en alcool d’au moins 60 % ou répondant à la norme EN 144766. Il faut que le produit soit étiqueté de manière suffisante, notamment s’il contient des produits biocides qui sont des substances permettant de détruire les virus et les bactéries, mais qui peuvent être dangereuses.

N’oubliez pas donc de bien vérifier la composition des gels et solutions hydroalcooliques avant de les utiliser. Car manifestement, la plupart de ceux que vous trouvez en France ne répondent pas aux normes et ne sont pas efficaces… Il est également conseillé de vérifier que votre produit n’a pas fait l’objet d’un rappel… Décidément, il faut vraiment faire attention à tout…

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici