C’est un fait observable depuis quelques mois en Asie, et de plus en plus en France ces dernières semaines… Les jeunes parents aiment jouer la carte de l’originalité concernant le prénom de leurs enfants. Et pourquoi ne pas surfer sur l’actualité pour trouver un prénom qui sort de l’ordinaire. Voilà pourquoi certains choisissent la Covid-19 pour prénommer leur nouveau-né…

Un choix particulier

Certains parents souhaitent manifestement se souvenir de la Covid-19. Et ils estiment qu’il s’agit d’un fait marquant survenu l’année de naissance de leur bébé. Ainsi, les maternités commencent à annoncer que les prénoms en lien avec la Covid-19 se multiplient. Surprenant ? Pas tant que ça, même si les avis sur la question divergent.

Ainsi par exemple, on retrouve des petites Covidine, ou encore une petite Covid-Marie… Mais c’est surtout en Asie que la tendance se développe, avec de plus en plus de Corona, ou encore des petits LockDown (confinement en anglais…) qui pointent le bout de leur nez… Mais que dit la loi à ce sujet ?

Une autorisation nécessaire

En Asie, les règles sont assez souples concernant les prénoms. Ainsi, il est possible d’utiliser n’importe quel mot pour prénommer son nourrisson. En France, les choses sont plus compliquées. Nous nous souvenons tous de l’histoire de la petite Mégane Renault, dont l’affaire avait été menée en justice…

Pour les prénoms liés à la Covid-19, les autorités publiques françaises ne se sont pas encore prononcées. Cela dit, pas sûr que ce soit réellement un prénom facile à porter… Car cette période est plutôt sombre, et il n’est pas certain que nous ayons envie de nous en souvenir durant des générations… Cependant, tous les goûts sont dans la nature… On attend vos avis avec impatience !

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici