La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) vient de dévoiler une statistique alarmante au sein d’un rapport qui était particulièrement attendu. On y apprend qu’environ 16 % des jouets commercialisés en France présenteraient des dangers pour les enfants. Que ce soit au niveau de leur composant ou l’âge recommandé, les jouets sont de plus en plus risqués et il est important d’être très vigilant.

Des risques liés à la matière de fabrication des jouets

Les études démontrent qu’un jouet sur huit n’assure pas la sécurité des tout-petits. Cela est premièrement lié à la qualité de la matière de conception. Les jouets dangereux ne sont pas rares actuellement. On peut rencontrer des jouets contrefaits partout qui ne respectent pas les normes requises pour les matériaux ni la structure des assemblages.

Trottinettes instables, déguisements confectionnés avec des tissus inflammables, des jouets en plastiques toxiques, des peluches qui peuvent les étouffer, etc… Voilà tout autant de possibilités qui peuvent se présenter sans que les parents s’en aperçoivent. Alors soyez prudents !

Un âge recommandé qui n’est pas toujours optimal

L’une des raisons qui font que certains jouets présentent des dangers pour les tout-petits réside dans l’âge recommandé. Un enfant qui s’étouffe avec un jouet n’est pas un cas isolé. De plus en plus d’enfants avalent leurs jouets sans que leurs parents s’en rendent compte.

Sachez par exemple que pour les enfants de moins de 36 mois, il est formellement interdit de leur donner des jouets détachables. Vous devez rester attentif aux détails sur les étiquettes des emballages. Bien qu’ils ne soient pas des plus précis, la responsabilité vous revient entièrement, concernant votre enfant. Faites preuve de prudence et protégez vos petits !

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici