La pandémie a changé les habitudes de vie et le mode de vie des êtres humains dans le monde entier. Le port du masque ou la distanciation sociale sont une chose, le gel hydroalcoolique en est une autre. Santé oblige, il faut en mettre autant que possible. Seulement, dans les endroits publics, et même à l’école, il faut faire attention, notamment pour les plus jeunes.

Le distributeur à une hauteur adulte

Si les réclamations sont nombreuses, les retours se font rares. En effet, les petits vont à l’école. Là-bas, ils doivent se laver les mains et appliquer du gel hydroalcoolique tout au long de la journée. Cela ne pose pas problème sauf si le vôtre présente des allergies au produit, ce qui reste relativement rare… Un autre problème a été pointé du doigt…

En effet, le souci, c’est la hauteur des distributeurs. Ils sont à hauteur des yeux des enfants, à environ 90 cm ou 1 mètre du sol. Le risque de prendre la solution hydroalcoolique dans les yeux est ainsi élevé. Les bornes doivent être raccourcies pour que le gel ne soit pas projeté là où il ne faut pas.  Et malheureusement, tout le monde n’y pense pas.

Des troubles oculaires graves

Si vos enfants rapportent des irritations aux yeux ou s’ils se rincent l’œil trop fréquemment, il vaut mieux faire attention. En effet, ils pourraient y avoir mis du gel hydroalcoolique sans le savoir. Quelques signes peuvent vous alerter.

En effet, ils peuvent se frotter les yeux alors que leurs mains sont encore humides. Ils peuvent le faire même s’ils sont déjà secs ou s’il y a des résidus de gel dessus. Ils ont pu également recevoir une projection, à faible ou forte dose, alors qu’ils voulaient en mettre. Les pédiatres alertent du danger car des troubles oculaires peuvent alors survenir. Soyez vigilants !

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici