L’éducation des enfants dans le monde a malheureusement été fortement impactée par la crise sanitaire. Eh oui, la Covid-19 a des répercussions économiques, mais pas seulement. En effet, une étude vient de démontrer qu’en moyenne, les enfants ont perdu 18 semaines d’école. Ce qui est considérable et particulièrement difficile à rattraper…

Une triste nouvelle

Le 2 mars, l’ONG Save the Children a sorti un communiqué pour explique que les enfants ont perdu environ 74 jours d’éducation, ce qui correspond à un tiers de l’année scolaire. Lors des pics épidémiques dans le monde, 91 % des enfants dans le monde n’étaient pas scolarisés. Et malheureusement, à l’heure actuelle, de nombreux enfants sont toujours sans école.

On constate évidemment des inégalités entre les enfants. La fermeture des écoles a augmenté les inégalités entre les pays riches et les pays pauvres. On constate que l’Amérique du Sud a particulièrement souffert de la fermeture des écoles puisqu’on parle de 110 jours d’écoles fermées. On parle de 80 jours au Moyen-Orient, de 45 jours en Asie centrale et en Europe de l’Est, de 38 jours en Europe de l’Ouest.

De nombreuses inégalités

Il faut également savoir que l’école ne sert pas uniquement à l’instruction. En effet, les risques de maltraitance ont été renforcés avec la fermeture des établissements scolaires. Dans les pays les plus pauvres, le travail forcé des enfants a augmenté, de même que le mariage forcé des mineurs. Le retour à l’école est selon l’ONG une véritable priorité.

La France s’en sort plutôt bien, même si bien évidemment, la Covid-19 a des impacts importants sur l’éducation des plus jeunes. Le Ministre de l’éducation nationale a toutefois bien rappelé que la fermeture des écoles n’était pas d’actualité, ce qui est une bonne nouvelle. A suivre…

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici