À la une

Combien de temps un enfant de 10 ans doit-il dormir ?

Combien de temps un enfant de 10 ans doit-il dormir ?

Pour que votre enfant de 10 ans entame sa journée de manière efficace, il est primordial qu’il bénéficie d’un sommeil réparateur. Mais combien de temps un enfant de cet âge doit-il dormir ? Une bonne qualité de vie passe inévitablement par une bonne qualité de sommeil, et cela est encore plus vrai pour les enfants. Cependant, il est important de comprendre comment s’organise le sommeil de votre enfant et quels sont les facteurs clés pour qu’il soit réellement réparateur.

Le sommeil chez l’enfant

Tout au long de la nuit, les êtres humains, y compris les enfants, subissent différentes phases de sommeil. Chez un enfant de 10 ans, le sommeil est découpé en 6 cycles, chacun composé de différentes phases. Le sommeil de votre enfant comprend trois stades différents : sommeil lent léger, sommeil lent profond et sommeil paradoxal. Chaque cycle dure en moyenne 90 à 120 minutes et est suivi d’un petit éveil, le plus souvent non conscient.

Il est donc important que votre enfant apprenne à s’endormir et à se rendormir seul, car ces réveils sont normaux et font partie intégrante du cycle de sommeil. La profondeur du sommeil de votre enfant varie selon le stade de son cycle. Pendant le sommeil lent léger, il est plus facile à réveiller en raison de la sensibilité accrue aux bruits extérieurs. En revanche, lors des phases de sommeil lent profond, il sera plus difficile à réveiller. C’est pendant cette étape de sommeil profond que l’organisme de votre enfant se régénère véritablement.

La durée de sommeil chez l’enfant

Par conséquent, plus son temps de repos est court, plus l’étape de sommeil profond est courte et donc non réparatrice. Selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance, sur un temps de sommeil normal, le sommeil profond représente environ 30% du sommeil total. Un sommeil de mauvaise qualité ou insuffisant peut affaiblir le système immunitaire de votre enfant, le rendant plus sujet aux maladies.

Pour favoriser un sommeil réparateur, il est recommandé d’établir une routine régulière au coucher, d’investir dans un matelas adapté et de créer un environnement propice au sommeil, en veillant à maintenir une température fraîche et à limiter les sources de lumière et de bruit. En prenant ces mesures, vous contribuerez à garantir que votre enfant bénéficie d’un sommeil réparateur et de qualité, ce qui lui permettra d’être alerte et énergique tout au long de la journée.

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

À propos de l'auteur

Amélie Michel

Rédactrice sur MQD et véritable maman qui déchire :). Je partage les dernières actualités utiles pour les mamans, ainsi que mes avis, retours d'expérience et astuces.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire