C’est dans la région parisienne le 11 avril que le corps de l’adolescent a été retrouvé au petit matin, dans son lit. A côté de lui se trouvait une bombe de déodorant quasiment vide et son smartphone. L’autopsie a révélé de l’adolescent était décédé après avoir inhalé volontaire du déodorant. Malheureusement, cette pratique est assez courante en ce moment.

Un jeu très dangereux

Le Procureur de la République est sorti du silence pour médiatiser cette affaire, espérant prévenir les adolescents du danger de ce jeu. Les adolescents inhalent volontairement du déodorant pour ressentir des effets planants et euphorisants. Mais la pratique este extrêmement dangereuse, la preuve avec ce terrible drame.

Dans la chambre du jeune homme qui était en parfaite santé et qui avait de bons résultats scolaires, cinq bombes vides de déodorant ont été retrouvées. Il semble que le jeune garçon inhalait régulièrement ce produit. Il participait à des défis sur les réseaux sociaux. Généralement, les jeunes mettent un tissu entre la bombe de déodorant et leur bouche, mais aucun tissu n’a été retrouvé près du corps.

Une enquête en cours

Il est indispensable d’attirer l’attention du grand public et des adolescents sur le danger que peut représenter ce type d’activité, et c’est pour cette raison que l’affaire est médiatisée. En 2011, un enfant de 11 ans est déjà décédé après l’inhalation de déodorant.

D’après les autorités qui mènent l’enquête, il est indispensable de prévenir les parents pour qu’ils puissent éduquer leurs enfants et leur rappeler que c’est un jeu très dangereux, qui peut coûter la vie. C’est un terrible drame qui rappelle combien la vie est précieuse et fragile. Protégez vos enfants et expliquez leur les dangers de ces défis stupides.

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici