La vaccination pour se protéger de la Covid-19 est au cœur de toutes les préoccupations. Les femmes enceintes notamment se posent énormément de questions et ne savent pas si elles peuvent ou non se faire vacciner. Devant ces inquiétudes légitimes des femmes enceintes concernant l’obtention du Pass sanitaire, Olivier Véran, ministre de la Santé, est sorti du silence.

Une annonce importante

Les femmes enceintes sont très inquiètes. Le vaccin est-il réellement recommandé durant la grossesse ? Jusqu’à présent, il était conseillé qu’elles reçoivent le vaccin contre la Covid-19 à partir du deuxième trimestre de la grossesse. Si elles refusent ce vaccin, les femmes enceintes devront se faire tester régulièrement. Mais Olivier Véran, notre ministre de la Santé, vient d’annoncer quelque chose d’important.

En effet, Olivier Véran a fait une annonce le mardi 20 juillet devant les Députés. Il annonce ainsi que la vaccination pourra être réalisée dès les premières semaines de grossesse. C’est durant la séance de questions au Gouvernement à l’Assemblée nationale que le ministre a expliqué les contre-indications à la vaccination. Et selon lui, la grossesse n’en fait absolument pas partie. Les femmes enceintes peuvent donc se faire vacciner sans prendre de risques, d’après le ministre en tout cas.

La vaccination des femmes enceintes

Il faut savoir que le vaccin contre la Covid-19 a reçu l’avis positif de l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé. Mais également celui du comité sur la stratégie vaccinale, et du conseil scientifique. Ainsi, on retrouve uniquement trois contre-indications au vaccin. Les contre-indications concernent les enfants atteints d’un syndrome Pims, les personnes ayant fait des réactions de type myocardite ou péricardite, et les personnes allergiques à l’un des composants.

Vous l’aurez compris, les femmes enceintes ne sont pas concernées par ces contre-indications. Ainsi, si vous attendez un bébé, vous avez la possibilité de vous faire vacciner dès votre premier trimestre de grossesse. Après, chacun est libre !

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici