La panne géante des réseaux sociaux a affecté des millions d’utilisateurs. Pour les utilisateurs, il a vraiment été dérangeant de ne pas pouvoir liker ou partager des posts. Cette panne a engendré un désarroi général. Voilà pourquoi certains professionnels de santé et notamment des psychologues parlent d’addiction aux réseaux sociaux…

La panne des réseaux sociaux

La panne des réseaux (Facebook, Instagram, WhatsApp) n’est pas passée inaperçue. Elle a duré plus de 6 heures, le lundi 4 octobre. Les utilisateurs sont restés impuissants face à ce phénomène mondial totalement inattendu. Tous les éléments relatifs aux réseaux ont été bloqués ; les internautes n’ont pas pu accéder à leur messagerie ni à leur fils d’actualité.

On constate que malheureusement, les utilisateurs des réseaux sociaux n’ont pas pu s’adonner à leurs activités favorites, à savoir liker et poster des publications. Pour les professionnels, ce problème mondial a affecté leurs sources de revenus. Mais pour les utilisateurs, cette panne a été parfois difficile à gérer, démontrant qu’une addiction était bel et bien présente chez certains.

L’addiction aux réseaux sociaux

Bruno Rocher est un psychiatre addictologue au CHU de Nantes. Selon lui, quelle que soit l’activité, elle peut engendrer une dépendance. Ce docteur explique notamment que pour parler d’addiction, il faut observer différentes caractéristiques. Il faut voir les conséquences négatives de la pratique. Si une personne souffre d’addiction, elle n’aura pas la capacité de s’arrêter. Elle va ressentir une souffrance au quotidien lorsqu’elle n’a pas pratiqué cette activité sur un temps suffisant.

Selon ce médecin, il existe des patients addicts aux jeux vidéo ou à la lecture compulsive des contenus sur Internet, et de plus en plus d’adolescents notamment développement une sorte d’addiction aux réseaux sociaux. Si une personne ressent une souffrance engendrée par le besoin permanent de consulter les réseaux sociaux, elle devra en discuter avec son médecin. Voilà qui est un peu inquiétant…

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici