Vous le savez, les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés par les adolescents. Mais avez-vous entendu parler du happy slapping ? C’est malheureusement un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur, notamment dans les collèges. Il s’agit d’une forme de harcèlement pas tout à fait comme les autres. On vous explique.

Le happy slapping

Le happy slapping est un phénomène relativement récent, consistant à filmer une personne en train de se faire agresser. Il s’agit d’une vidéo réalisée sciemment, puis ensuite mise en ligne sur les réseaux sociaux. Ce phénomène touche particulièrement les collégiens, et notamment les élèves scolarisés en classe de 4ème et de 3ème.

Malheureusement, ces faits d’agression volontaires se multiplient ces dernières semaines sur les réseaux sociaux les plus utilisés par les adolescents, notamment Snapchat et Instagram. Cependant, il faut savoir que l’auteur de la vidéo du happy slapping peut-être condamné. En effet, les auteurs de ces agressions ainsi que ceux qui filment sont puni par la loi.

De nombreuses victimes

De nombreux enfants sont victimes de happy slapping ces dernières semaines. Ils se font donc frapper par leurs camarades de classe pendant la récréation du collège, et l’agression est entièrement filmée. Malheureusement, les scènes sont extrêmement violentes, et on peut parfois voir un élève se faire agresser par 10 par 15 autres adolescents.

Bien évidemment, ces scènes traumatisantes ne doivent pas arriver, et il est essentiel pour les parents de sortir les enfants de cette spirale infernale. Il est absolument impératif que les parents veillent à la bonne santé de leurs enfants, et qu’ils n’hésitent pas à déposer plainte si leurs adolescents sont victimes de happy slapping. Les parents doivent impérativement surveiller ce que leurs enfants font sur les réseaux sociaux. Il en va de leur sécurité.

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici