Avez-vous déjà entendu parler de la nuit de Java ? Contrairement aux idées reçues, la Java n’est pas uniquement synonyme de fête entre amis ! En effet, lorsque l’on est parent, la nuit de Java  concerne la deuxième ou la troisième nuit d’un bébé après sa venue au monde. La naissance est très compliquée pour le bébé, et cette nuit pas tout à fait comme les autres marque un tournant essentiel dans son développement.

La nuit de Java

Les deux ou trois premiers jours à la maternité sont généralement synonymes de sommeil pour le bébé. En effet, les premiers moments avec un nourrisson sont très calmes, et le nouveau-né ne fait que dormir ce qui est tout à fait normal. Mais à partir de la deuxième ou de la troisième nuit, les choses changent avec la nuit de Java.

Durant cette nuit, le bébé va être très agité et il va réclamer les bras de ses parents. Il va beaucoup pleurer, et réclamer le peau-à-peau quasiment en permanence. C’est une phase bien connue, qui a été étudiée scientifiquement. Il s’agit de la transition de la vie fœtale à la vie sur Terre. Le rythme change, et le bébé commence à s’y habituer.

Un changement essentiel pour l’enfant

La  nuit de Java n’est pas forcément facile pour les jeunes parents.  En effet, le bébé passe une nuit généralement très difficile, et cette étape peut être fatigante voire éprouvante. Les jeunes parents peuvent se sentir démunis, et doivent être accompagnés. Il est toujours bon de savoir que cette petite épreuve vous attend à la maternité.

Il est possible de demander de l’aide, et notamment de demander au papa de rester à la maternité le temps que le bébé trouve ses marques. En outre, nous vous recommandons de limiter les visites de la famille des amis à la maternité les deuxième et troisième jours.  Mais ne vous inquiétez pas, la nuit de Java ne concerne que quelques heures de la vie de votre enfant !

Source :

Recevez les actus des mamans qui déchirent grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici